Topic outline

  • CHAPITRE-1 Généralités en thermodynamique

    Ce chapitre est une introduction générale à la thermodynamique classique. Un ensemble de notions et définitions de base sont exposées dont l'objectif est de familiariser l'étudiant avec la terminologie employée dans le domaine pour qu'il puisse décrire les système thermodynamique, ainsi que les  différentes transformations, qui les affectant.


  • CHAPITRE-2 Thermométrie

      Le chapitre est consacré à la thermométrie, domaine qui s'intéresse au repérage ou à la mesure de la température selon l’échelle thermométrique utilisée. Là le principe dit "Zéro" en thermodynamique est énoncé. Il est principalement à la base de la technique de mesure de la température. Mais son intérêt ne se limite pas uniquement dans le domaine de la thermométrie. Son importance est plus marquée au cours de l'étude des équilibres thermiques internes des systèmes thermodynamiques et éventuellement avec le milieu extérieur avec lequel ils interagissent. Dans ce chapitre les échelles de mesure de température sont présentées. Un accent particulier est mis sur les échelles linéaires et plus particulièrement celles appelées centésimales. évidemment pour terminer, quelques types de thermomètres et leurs principes de fonctionnement sont exposés.

  • CHAPITRE-3 Premier principe de la thermodynamique

    Le chapitre trois traite le premier principe en thermodynamique ou principe de conservation de l'énergie. Dans un premier temps il est mis en évidence deux grandeurs de transfert en l’occurrence; le travail et la chaleur, qui sont décrits séparément comme étant deux formes d'énergie, dont la différence réside dans leur  impact sur le système. Par la suite le premier principe est énoncé en admettant l’existence d'une certaine fonction d'état appelée énergie interne et notée U, dont la variation est due aux échanges de travail et de la chaleur. Quelques conséquences sont tirées immédiatement de ce principe comme celui d'un système isolé. Plus particulièrement une nouvelle fonction d'état appelée enthalpie et notée H est introduite pour étudier les transformations monobares ou isobares. Plus loin dans ce chapitre, l’application du premier principe au modèle du gaz parfait a mis en évidence deux lois du gaz parfait; première et deuxième loi de Joule. Ces deux lois ont permit un calcul facile des grandeurs énergétiques du gaz parfait au cours de transformations simples.

  • CHAPITRE-4 Application du premier principe aux réactions chimiques

             Le chapitre quatre est consacré à l'application du premier principe aux réactions chimiques appelée communément la thermochimie. C'est un domaine qui s’intéresse au calcul de la chaleur accompagnant les réactions chimiques, désignée par chaleur de réaction. On distingue principalement deux types de chaleurs; les chaleurs à volume constant et les chaleurs à pression constante, calculées par la variation de l'énergie interne U et la variation de l'enthalpie H respectivement. C'est un outil très précieux du moment qu'il nous permet de calculer la chaleur de réaction sans avoir recours à effectuer réellement la réaction considérée, tout en se basant sur un ensemble de valeurs tabulées appelées enthalpies de formation et/ou les chaleurs de réactions calculées ou mesurées auparavant.

  • CHAPITRE-5 Deuxième principe de la thermodynamique

    Nous avons vu dans les chapitres précédents que le premier principe exprime tout simplement un bilan énergétique du système thermodynamique au cours de son évolution. Ce bilan est exprimé par la somme des échanges thermique et du travail. Mais en fait le premier principe ne distingue pas entre ces deux entités; le travail et la chaleur. Dans le cadre de ce principe c'est le bilan des échanges énergétiques qui importe le plus. Mais dans la nature plusieurs exemples montrent bien que pour un système spontané la conversion du travail en chaleur est possible mais le contraire ne l'est pas . Il faut l'intervention d'un moyen extérieur au système pour réaliser une telle conversion (chaleur →travail); la machine thermique. C'est le principe (principe d'évolution) qui fut énoncé pour la première fois par Sadi Carnot en 1824.

  • Topic 6

  • Topic 7